Echantillons Club » Actualités » Des amendes pour les parents en retard à la crèche

Des amendes pour les parents en retard à la crèche

Des amendes pour les parents en retard à la crèche

Pour certains parents, c’est devenu une habitude d’arriver en retard à la crèche pour récupérer leurs enfants provoquant ainsi des conséquences gênantes. Pour palier à ce phénomène, certains parents retardataires se verront infliger une amende dès la rentrée prochaine. Découvrez dans quelle mesure cette pénalité sera appliquée ?

Exemple de la crèche de la ville d’Armentières

Une pénalisation financière

Dès Septembre prochain, la crèche municipale de la ville d’Armentières va sévir. En effet, la municipalité a décidé de ne plus se laisser abuser par les parents qui se présentent régulièrement après l’heure limite pour récupérer leurs petits bouts, c’est à dire 18 heures. Eh oui, pour renforcer la ponctualité des parents, elle a choisi de leur imposer une pénalité de 5€. Cette amende occasionnant ainsi une dépense supplémentaire devrait pousser les parents à assumer financièrement les effets de leurs retards.

La crèche sera cependant clémente puisqu’elle n’appliquera la pénalité qu’en cas de retard fréquents, et bien entendu, les parents recevront des lettres de relance avant la pénalité.

Des retards aux conséquences innombrables

Les retards des parents occasionnent des heures supplémentaires contraignantes sur la vie personnelle des agents de crèche et dérèglent aussi l’organisation des services. En plus, cette fâcheuse habitude des parents génèrent un coût supplémentaire pour la ville car les agents de la commune qui font des heures supplémentaires, doivent être rémunérés.

D’autres villes sont concernées ?

Ce n’est pas la seule commune à souhaiter infliger des amendes. Par exemple, à Asnières-sur-Seine les parents sont déjà pénalisés lorsqu’ils arrivent 15 minutes en retard après la sortie des centres de loisirs. Le montant de l’amende varie de 1 et 10€ par quart d’heure, il est appliqué en fonction des ressources des parents.

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire et à nous dire si votre ville a adopté ce système.

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Les bons plans à la une

5 commentaires

*

  1. Mesdames, Messieurs les parents, préoccupés vous plus de vos minos que de votre carrière professionnel ou bien ne faites pas d’enfants. l’idée d’avoir un enfant se réfléchie, il arrive en 9 mois et se réfléchie bien avant, donc me dites pas que vous n’avez pas le temps de vous arranger. Les femmes et hommes qui s’occupent de vos petits bout de chou pendant que vous fanfaronnez en réunion de travail ou dans les embouteillages, eux aussi ont certainement des enfants et peut être même avant vous. Signé un papa qui est aussi stressé que tout parents, mais qui la choisi.
    P.S: Sans donné de nom, certaines se plaignent d’être stressé par leur vie et par leur travail, mais apparemment pas assez pour prendre le temps de venir discuter sur les forums. Pffffff……
    (Désolé à tous et toutes pour les fautes, mais ça ne m’empêche pas d’adorer et d’élever mes enfants.)

  2. Je ne pense pas que des parents hyper stressés fassent exprès d’arriver en retard à la crèche. Pénaliser un parent qui s’en fiche et qui quitte sont travail à 16 heures : oui. Pénaliser une personne qui quitte sont travail à 18 heures alors que la crèche ferme à 18 heures NON. Tout ceci contribue à ajouter du stress supplémentaire et éventuellement provoquer des accidents. Les crèches devraient assurer une permanence pour les personnes qui ne pourraient pas toujours pour quelque raison que ce soit être à l’heure. En toute bonne foi naturellement.

  3. A la fois je trouve cela normal, car il est logique de faire respecter les règles..

    Et à la fois je trouve aberrant que les crèches ferment à 18h, alors que la plupart des parents sortent justement vers 18h de leur travail.. Ajouter les trajets, les embouteillages et on est vite « en retard » !

    Pourquoi ne pas organiser tout cela d’une manière beaucoup plus souple, bien sûr sans faire travailler les puéricultrices plus que de raison, mais en organisant des roulements pour que les crèches restent ouvertes jusqu’à 19 ou 20h (je pense aux parents cadres ou à horaires décalés, ayant des réunions le soir etc.) ?

    On ne peut pas à la fois avoir encouragé le travail des femmes et exiger d’elles d’avoir des horaires de.. fonctionnaires (je plaisante, car j’étais fonctionnaire et je terminais plus souvent à 20h qu’à 17h !)..

    Il est donc peut-être nécessaire d’adapter les structures aux usagers, y compris en les consultant d’abord, plutôt que de sanctionner bêtement sans chercher à comprendre les véritables contraintes des parents, et de les culpabiliser !

  4. si on pénalise seulement apres 1/4 d’heure, cela voudra dire: » 1/4 d’heure gratuit » et les parents « qui s’en foutent » viendront automatiquement à 18h15

Revenir en haut de la page