Grève des routiers le 25 septembre 2017 : Pénurie d’essence ?

Grève des routiers le 25 septembre 2017 : Pénurie d’essence ?

Pour lutter contre la réforme du code du travail, les syndicats CGT et FO appellent tous les secteurs du transport à la grève ! Si l’arrêt du travail pour ce motif est un droit, il soulève généralement de nombreux problèmes.

Parmi eux, le ralentissement ou l’arrêt de l’approvisionnement des stations essence, entrainant couramment des pénuries de carburant. Alors, puisqu’une « mobilisation massive » est attendue dès le 25 septembre prochain, doit-on s’attendre à vivre un nouveau manque d’essence et de gasoil ?

Pénurie d’essence à cause de la grève du 25 septembre 2017 ?

Vous le savez peut-être, mais la réunion entre les syndicats CGT et FO du transport avec le gouvernement, n’a pas eu l’effet escompté !

En effet, la délégation des routiers expliquait lundi dernier à Muriel Pénicaud (ministre du travail), que les entreprises du transport sont très impactées par les ordonnances d’Emmanuel Macron, quelles menaces les primes d’ancienneté des salariés et écartent le dialogue social. Partageant cette idée, Jérôme Vérité (secrétaire général de la CGT) et Patrice Clos (secrétaire général de la Fédération des transports Force Ouvrière) ont donc demandé le retrait des ordonnances de Macron ainsi que l’abrogation de la loi El Khomri.
Puisque ces réclamations n’ont pas abouti, les syndicats appellent donc les citoyens et les salariés à une grève reconductible dès le lundi 25 septembre 2017.

Comme vous le savez, ce type de mouvement génère bien souvent des débordements et des problèmes d’organisation. La principale crainte des français étant l’approvisionnement des stations essence et l’éventuelle pénurie de carburant qui pourrait s’en suivre…Effectivement, lors des grèves du secteur routier, c’est généralement les dépôts de carburant qui sont visés.

Pénurie d’essence à cause de la grève

Comment faire pour éviter l’éventuelle pénurie de carburant ?

Souvenez-vous ! En mai 2016, le mouvement de grève lié à la loi El Khomri avait créé une grosse pénurie de carburant de part et d’autres de l’Hexagone. Dans le cas où la grève de la semaine prochaine serait vraiment suivie, il y a de fortes chances pour que de nombreuses pompes soient également asséchées. D’autant plus que si aucun arrangement n’est trouvé entre le gouvernement et le secteur routier, la grève pourrait être reconduite jusqu’au 15 octobre 2017 !

Alors, même s’il ne faut pas céder à la panique, car c’est ce genre de comportement qui créé les pénuries, nous conseillons aux automobilistes qui ont obligatoirement besoin de leur voiture pour se rendre au travail, de faire le plein ce week-end.

Enfin, si vous avez la possibilité de le faire, n’hésitez pas à privilégier les transports en commun !

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Les bons plans à la une

Ecrire un commentaire

*

Revenir en haut de la page