Liste de médicaments “dangereux” par 60 Millions

Liste de médicaments “dangereux” par 60 Millions

Avec les températures hivernales qui arrivent, il y a fort à parier pour que de nombreuses personnes attrapent un coup de froid. Généralement, les petits rhumes, toux, gastro et autres maux passent tout seul, mais beaucoup utilisent l’automédication pour se soigner ou pour se soulager.

D’après la nouvelle enquête de 60 Millions de consommateurs, certains médicaments vendus sans ordonnance sont à proscrire (on parle, par exemple, de 50% des produits liés au rhume et maux de gorge). De plus, les malades ne tiennent pas forcément compte des effets indésirables ou des éventuels risques de surdosage !

Il est donc important de faire le point sur la nouvelle étude de l’association !

Risques et effets indésirables des médicaments sans ordonnance pointés du doigt

Les médicaments vendus en libre-service (ou sans ordonnance) servent principalement à soulager les petites maladies telles que le rhume, la gastro, l’état grippal et autres maux. Pour se soigner, le consommateur n’hésite pas à acheter ces médicaments, puisque les laboratoires pharmaceutiques en font la promotion au travers de campagnes publicitaires prometteuses.

Mais le consommateur lit-il les recommandations et effets indésirables indiqués sur les notices d’utilisation de chaque produit ? Est-il vraiment nécessaire de s’auto-médicamenter pour se soulager ? L’association 60 Millions de consommateurs a mené l’enquête !

Dans son nouveau hors-série nommé « Se soigner sans ordonnance », l’association révèle le bilan de son étude mené sur 62 médicaments parmi les plus vendus. Une partie d’autres eux sont à proscrire, d’autres s’avèrent inefficaces….

La liste noire des anti-rhumes de 60 Millions de consommateurs

En avançant dans l’enquête de 60 Millions de consommateurs, on découvre également la liste noire des « Stars anti-rhume » où figure des médicaments commercialisés sans ordonnance particulièrement prisés par les usagers (Actifed Rhume, DoliRhume, Nurofen Rhume, …).

Ces cocktails tout-en-un contiennent de nombreux actifs (exemples : 1 actif pour le nez bouché, un pour le nez qui coule et un autre pour le mal de tête) et cumulent ainsi les risques de surdosage et d’effets indésirables. Pourtant, ils font partie des plus consommés !

Côté sirop et pastilles pour la gorge, ce n’est pas plus rassurant ! Le bilan épingle notamment des produits contenant des anti-inflammatoires qui présentent des risques d’hémorragies digestives.

Pour en savoir plus, nous vous conseillions de lire par vous-même le hors-série « Se soigner sans ordonnance ». Enfin, si vous souhaitez trouver un abonnement pas cher au magazine 60 millions de consommateurs pour découvrir les prochains sujets, n’hésitez pas à profiter de notre bon plan en cliquant sur « Je profite de ce bon plan ».

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Les bons plans à la une

Ecrire un commentaire

*

Revenir en haut de la page