Echantillons Club » Actualités

Recettes gel hydroalcoolique : Fabriquer sa solution maison peut être dangereux

Recettes gel hydroalcoolique : Fabriquer sa solution maison peut être dangereux

Alors que le coronavirus se propage à la vitesse grand V à travers le globe, il suscite une inquiétude croissante et de nombreuses interrogations. Parmi les moyens permettant de lutter contre la propagation du virus, il y a les gels et les solutions hydroalcooliques dont les stocks s’épuisent rapidement.

En parallèle, les recettes de gels hydroalcooliques faits maison fleurissent sur la toile, donnant lieu à bon nombre de conseils en tous genres…Que faut-il en penser ? Est-il vraiment possible de produire son propre gel hydroalcoolique ?

De quoi se composent les gels hydroalcooliques ?

Les produits hydroalcooliques sont des solutions de désinfection de la peau. Ils sont généralement composés d’éthanol (c’est-à-dire d’alcool), de peroxyde d’hydrogène et de glycérol. Ces produits sont efficaces dans la mesure où ils possèdent des propriétés bactéricides, virucides et fongicides. Ils jouent donc un rôle essentiel dans l’hygiène des mains.

Un gel ou une solution hydroalcoolique, pour être efficace, doit être utilisé uniquement sur des mains sèches et propres. En effet, l’objectif de ces produits n’est pas de nettoyer les mains ni de se substituer au lavage des mains, mais de compléter le nettoyage en éliminant les microbes.

Les solutions hydroalcooliques sont donc pratiques et utiles pour maintenir une hygiène optimale. Alors que le monde fait face à une épidémie de coronavirus sans précédent, les gels et solutions hydroalcooliques viennent à manquer et les points de vente (pharmacies et parapharmacies notamment) font face à un problème de rupture de stocks.

Gels hydroalcooliques : la  « recette » proposée par l’OMS

Pour pallier à cette pénurie, il existe des solutions. Celles-ci ont un point commun car elles visent à produire soi-même son gel hydroalcoolique.

Récemment, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a publié une « recette » provenant d’un guide intitulé Guide de Production locale : Formulations des Produits hydroalcooliques recommandés par l’OMS. Ce guide est exclusivement destiné aux professionnels de l’industrie pharmaceutique et aux pharmaciens. Néanmoins, ceci n’empêche pas certains médias – des sites web notamment – d’utiliser les informations publiées par l’OMS afin de les transformer pour faire penser aux internautes qu’il est possible de fabriquer soi-même son propre gel hydroalcoolique.

Les solutions hydro-alcooliques faites maison sont-elles efficaces ?

Il existe bien évidemment des recettes de gels et solutions hydroalcooliques naturels permettant de compléter le lavage des mains. Ces formules sont réalisées avec des huiles essentielles comme l’aloe vera notamment, ainsi que de l’huile végétale. Cependant, pour être vraiment efficaces, les solutions hydro-alcooliques doivent contenir au moins 60% d’alcool.

L’une des recettes trouvées sur Internet, par exemple, consiste à mélanger, dans un récipient, deux tiers d’alcool isopropylique à 99 % avec un tiers de gel d’aloe vera. Si cette formule semble efficace, elle n’est pas sans conséquences car son utilisation répétée assèche les mains. Cette solution est donc potentiellement plus agressive que les formules hydroalcooliques vendues dans le commerce.

Le lavage des mains à l’eau et au savon reste la meilleure solution

La solution la plus efficace pour faire face à la pénurie de gels hydroalcooliques semble donc la bonne vieille méthode du lavage des mains. Il s’agit en effet de se laver les mains à l’eau et au savon plusieurs fois par jour, pendant au moins 30 secondes, en portant une attention particulière à chaque partie des mains : le dessus, la paume, les ongles, entre les doigts…

Pour que le lavage des mains soit efficace, il est également indispensable de se sécher soigneusement avec une serviette propre, si possible jetable, et d’utiliser cette même serviette pour fermer le robinet, puis pour ouvrir la poignée de la porte.

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Par EchantillonsClub.com
5/51 vote

Les bons plans à la une

Un commentaire

En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

  1. Donc rien de dangereux mis à part avoir les mains sèches… Pour info, l’Aloé Vera n’est pas une huile essentielle. Le ravintsara ou le tea tree oui par contre.

Revenir en haut de la page