Echantillons Club » Aides

Livret A : Une hausse du taux à 3,2 % dès 2023 avec l’inflation ?

Livret A : Une hausse du taux à 3,2 % dès 2023 avec l’inflation ?

La hausse du taux de rémunération du Livret A se maintient et devrait se poursuivre dès début 2023. Une bonne nouvelle pour les ménages qui continuent à privilégier ce placement réputé peu rémunérateur, mais très adapté en période de crise.

Estimé entre 3% et 3,2% par le directeur du cercle de l’Épargne, qui avait déjà prévu la précédente augmentation, le taux du Livret A retrouverait un niveau jamais atteint depuis 15 ans. Découvrez comment et pourquoi, quand et dans quelle mesure cette hausse pourrait vous concerner.

Un livret toujours plus prisé en dépit des difficultés

Choisi par 73 % des ménages, d’après une étude de l’Insee publiée en mai dernier, le livret A demeure le produit d’épargne préféré des Français. Le faible apport nécessaire à son ouverture et à son maintien ainsi que la défiscalisation et la sécurisation du capital ainsi constitué en font un placement accessible et fiable toujours plus prisé. En cas de besoin, la disponibilité de ses fonds permet de mobiliser instantanément et sans frais une réserve d’argent non négligeable.

En tant que livret réglementé, le Livret A est soumis aux décisions des pouvoirs publics et offre un plafond de dépôt (22’950 euros) et un rendement très limité. Des contreparties qui ne freinent pas les épargnants puisque, d’après le dernier rapport annuel sur l’épargne réglementée, les nouvelles souscriptions ont atteint leur plus haut niveau depuis 2013. Un constat qui s’explique par la montée de l’inflation et des taux de rémunération, multipliés par quatre cette année.

Une valeur refuge revue à la hausse avec l’inflation

Le livret A représente grâce à son mode de fonctionnement une véritable valeur refuge. Son taux, qui résulte de la moyenne du taux d’inflation et des taux interbancaires euros à court terme (dit Euro Short-Term Rate ou €STR), fait d’ailleurs figure de référence pour estimer la sûreté d’un placement.

Après des baisses successives, qui l’avaient ramené en janvier 2020, à une valeur plancher de 0,5, ce taux a été revalorisé à 1 % puis à 2 % en février et en août 2022. On pouvait légitimement s’attendre à ce que cette impulsion, qui s’inscrit dans les efforts du gouvernement en faveur du pouvoir d’achat, se poursuive avec l’indexation du taux sur inflation à 6,2 %, inédite depuis 1985.

Une augmentation opportune

Depuis l’arrêté du 27 janvier 2021 relatif aux taux d’intérêt des produits d’épargne réglementée, la Banque de France peut proposer une révision des taux exceptionnelle au ministre de l’Économie. Toutefois, l’institution a décidé de ne pas utiliser ce recours, encore inusité, pour attendre la date réglementaire du 15 janvier en vue d’une application au 1er février, avec une augmentation qui pourrait atteindre 3,2 % d’après un communiqué de l’économiste Philippe Crevel.

Ce report de la hausse du livret A, qui aurait certainement dû atteindre les 2,7%, est donc une bonne nouvelle pour de très nombreux épargnants, puisque les possesseurs de ces 55 millions de livrets en circulation dotés d’un encours moyen de 5’800 € pourraient voir leur bénéfice passer de 116 à 185 €, et de 440 à 704 € en se rapprochant du plafond autorisé. Parmi les raisons évoquées par la Banque de France au parisien, le coût des précédentes valorisations jugées significatives et la volonté de ne pas concurrencer l’Assurance vie et la relance de la consommation.

La hausse annoncée pour début 2023 devrait permettre après les fêtes de fin de constituer ou de reconstituer un capital sur des bases plus profitables aux épargnants. De quoi compenser un peu la réduction programmée du bouclier tarifaire du gaz et de l’électricité, l’augmentation des prix des produits de première nécessité…

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Par EchantillonsClub.com
2.8/54 avis

Ecrire un commentaire

En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Revenir en haut de la page