Loi Alimentation = Hausse des prix dès le 1er février 2019 !

Loi Alimentation = Hausse des prix dès le 1er février 2019 !

Si vous avez suivi les actualités, vous avez sans doute entendu parler de la loi Alimentation. Après avoir été votée par l’Assemblée nationale fin 2018, il a été décidé qu’une partie de cette mesure entrera donc en vigueur dès ce vendredi 1er février 2019. Conséquence principale : l’augmentation tarifaire de certains produits de grande consommation.

Après vous avoir expliqué les raisons pour lesquels cette loi est passée et quelles sont les répercutions sur votre portefeuille, nous vous donnerons quelques astuces pour réaliser un maximum d’économies, malgré tout…

A quoi sert la loi Alimentation : Pourquoi les prix vont augmenter ?

Dans le but de mieux rémunérer les agriculteurs, le Parlement a adopté la loi Alimentation. En prenant mieux en compte les coûts de production des produits dits « agricole » (tels que les fruits & légumes, le lait, la viande, le poisson, etc…) les distributeurs sont invités à baisser leurs marges.

Pour contrebalancer avec cette « perte », la loi prévoit un Seuil de Revente à Perte (SRP) plus élevé qu’à l’accoutumé : 10% pour être exacte ! Cela se traduit donc par un exemple simple :

  • Un produit acheté 100 unités à un producteur doit être revendu au minimum 110 unités au consommateur final.

C’est donc ici que le bât blesse… En effet, avec un SRP à 10% sur l’alimentation et la nourriture pour animaux, les distributeurs ont donc l’obligation de réaliser 10% de marge sur des produits qui n’étaient habituellement pas concernés.

Quels sont les produits concernés par la loi Alimentation ? Que va-t-on payer plus cher ?

Dans un contexte où les enseignes n’hésitent pas à baisser leurs marges pour attirer un maximum de chalands, la loi Alimentation ne semble pas aller dans le sens du client. En effet, la majorité des produits qui étaient vendus avec une très faible marge qui va maintenant passer à 10%, correspond à des articles de grande consommation.

D’après Le Parisien, sur 25’000 références commercialisées par un hypermarché, environ 1000 seront impactées. Parmi elles, un distributeur a révélé au journal, 24 exemples d’augmentation qu’il mettra en place dès le 1er février 2019 :

  • Le pot de Nutella passera de 4,05€ à 4,39€,
  • Le paquet de céréales Chocapic prendra 9,3% d’augmentation,
  • Le Lait Guigoz en 900g (jusqu’à 1an) prendra 1,23€,
  • La bouteille d’huile ISIO 4 Lesieur 1L passera de 2,99€ à 3,19€,
  • … et bien d’autres encore.

Pour faire simple, cette liste communiquée par le Parisien, révèle des hausses tarifaires allant de 0,5% à 9,99%. Même si cela ne représente qu’environ 7% du panier moyen d’un ménage (d’après le gouvernement), c’est tout de même un coup dur pour les Français. De ce fait, les enseignes semblent vouloir trouver des solutions pour contourner le problème !

Comment faire des économies alors que les prix vont augmenter avec la loi Alimentation ?

En plus d’obliger les enseignes à pratiquer un minimum de 10% de marge, les mesures liées à la loi Alimentation entraînent la fin des trop grosses promos sur les denrées alimentaires !

Terminé les « 1 article acheté = 1 produit offert » ! Fini les « 50% de remise immédiate »… Désormais, il faudra compter sur les Marques De Distributeurs (MDD) et sur votre fidélité.

En effet, puisque , Leclerc, , etc… pratiquent des marges assez conséquentes sur ce type d’articles, elles peuvent envisager de gagner un peu moins. De plus, pour se rattraper auprès des clients, les hypers et supermarchés peuvent offrir des avantages fidélité plus importants. D’ailleurs, à ce sujet, l’enseigne Carrefour a lancé le programme Primes Fidélité pour offrir 10% de remise sur des milliers d’articles MDD.

Enfin, nous vous conseillons vivement de consulter régulièrement notre site, puisque nous partageons un maximum de bons plans  pour faire des économies !

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Par EchantillonsClub.com

Les bons plans à la une

Ecrire un commentaire

En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Revenir en haut de la page