Echantillons Club » Aides

Augmentation des Allocations Familiales (CAF) : Quel montant en 2023 ?

Augmentation des Allocations Familiales (CAF) : Quel montant en 2023 ?

Les Allocations Familiales (AF) font partie des aides de l’État destinées à vous accompagner, vous et vos enfants, face aux besoins élémentaires du quotidien, et désormais à la flambée des prix. Leurs revalorisations successives s’inscrivent donc logiquement dans la lutte contre l’inflation.

Plus d’un ménage sur cinq est bénéficiaire des AF et sera donc concernée par la série de majorations encore à venir en 2023. Pour savoir si vous en ferez partie, combien vous allez toucher et comment cette nouvelle augmentation peut vous être profitable, suivez-nous, on vous explique tout !

Des valorisations successives exceptionnelles

La révision annuelle des prestations familiales est réalisée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) le 1er avril de chaque année sur la base de l’inflation de l’an passé. En avril dernier, elle avait ainsi été fixée à + 1,8 % : une hausse insuffisante face à une inflation déjà à + 4,8 %. Pour remédier à cette situation, la Loi du 16 août 2022 portant sur les mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat, a lancé une seconde revalorisation exceptionnelle de 4 %, fixée au 1er juillet et versée en septembre.

Face à une inflation comprise entre 4,2 % et 6,9 % pour 2023 selon Bercy et la Banque de France, Les Échos avaient évoqué il y a deux semaines « une augmentation programmée de 1,7 % au 1er avril » à la lecture du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2023. Une estimation confirmée le 2 novembre par un avis de M. Christian Klinger, émis au nom de la commission des finances devant le Sénat : « l’objectif de dépenses retient une hypothèse de revalorisation de l’ensemble des prestations familiales de 1,7 % au 1er avril 2023 ».

Quel bénéficiaire êtes-vous ?

Les Allocations familiales (AF) varient en fonction de la composition du foyer. Elles sont automatiquement attribuées aux parents, à partir du deuxième enfant déclaré à la CAF, et versées dans le mois suivant jusqu’à l’âge de 20 ans. En deçà, il est possible de prétendre à la Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant), et au-delà à une allocation forfaitaire provisoire à partir du troisième enfant hébergé ayant peu de revenus. Une majoration par enfant de plus de 14 ans est également appliquée, ainsi qu’un complément familial à partir du troisième enfant.

Versées sans conditions de ressources, les AF sont néanmoins modulées depuis 2015 selon deux plafonds de revenus qui divisent respectivement leur montant par deux (au-dessus de 70’074 € pour 2 enfants) et quatre (au-dessus de 93’400 €). Cet été, une Proposition de loi tendant à renforcer l’universalité des Allocations familiales a été transmise en première lecture et renvoyée à la Commission des affaires sociales. En attendant, il est possible de toucher entre 139,84 et 498,16€, et respectivement de 69,89 à 89,58€ ou de 34,96 à 44,79€ pour les versements modulés, sur la base de 2 à 4 enfants. Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver le tableau détaillé sur le site caf.fr.

Quel montant allez-vous toucher en 2023 ?

Concrètement, cette revalorisation de 1,7 % des Allocations familiales est très minime et profite surtout aux familles nombreuses les plus démunis, donc les plus touchées par la flambée des prix. Même en reprenant un seuil de base de 498,16€ pour 4 enfants d’une famille modeste, cela représente un gain de moins de 8,47 €, qui permet néanmoins d’atteindre les 506,63€ par mois.

Enfin, les AF sont cumulables sous conditions avec d’autres aides destinées aux enfants, comme la Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant d’un montant de 965,34€), la prime à l’adoption (de 2007,91€), l’ASF (Allocation de soutien familial), le CMG (Complément de libre choix du mode de garde) et la PrePaRe (Prestation partagée d’éducation de l’enfant). Tout comme les Allocations familiales, celles-ci bénéficient de réajustements positifs. L’Allocation de soutien familial a été revalorisée de 50 % le 1er novembre, soit une hausse de 122,93 à 184,41€ qui sera versée à partir du 5 décembre pour aider les parents isolés.

Les revalorisations des Allocations Familiales de 2023 s’inscrivent dans un ensemble de réévaluations successives et régulières entamées il y a quelques mois et dont la poursuite est prévue en 2023, à commencer par la hausse de 1,7 % du 1er avril. Le versement des Allocations familiales est effectué automatiquement par la CAF aux environs du 5 de chaque mois en vertu des droits dus pour le mois précédent. Cette augmentation devrait donc être effective début mai.

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Par EchantillonsClub.com
3.5/56 avis

Ecrire un commentaire

En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Revenir en haut de la page