Echantillons Club » Aides

Un 4ème chèque énergie de 100 à 200€ dévoilé, voici les foyers concernés !

Un 4ème chèque énergie de 100 à 200€ dévoilé, voici les foyers concernés !

Face à l’envolée du prix de l’énergie, de nombreux Français se sont tournés vers le bois. Les conséquences de ce choix massif ont entrainé des pénuries ainsi qu’une augmentation des tarifs. Ainsi, pour pallier aux difficultés des foyers qui ont le plus de mal à s’approvisionner faute de ressources financières, les assemblées ont décidé d’adopter le financement d’un chèque énergie bois, une aide qui vient dans le prolongement des mesures destinées à lutter contre l’inflation.

Ce 4ème chèque énergie vient s’ajouter aux chèques énergie annuel, exceptionnel et fioul dont nous vous parlions tout récemment. Pourquoi ce chèque spécifique ? Quels seront les foyers concernés ? Comment sera-t-il calculé ? On vous dit tout sur cette aide exceptionnelle dans ce nouveau point d’actualité.

Une rallonge spécifique pour lutter contre l’inflation

Il y a deux semaines, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Lemaire et le ministre délégué chargé des Comptes publics Gabriel Attal ont déposé le deuxième PLRF (Projet de loi de finances rectificative) pour 2022.

Ce PLRF, qui prolonge les mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat de la LRF du 16 août, prévoit :

  • Une rallonge de 2,5 milliards d’euros pour lutter contre l’inflation,
  • La possibilité d’un chèque énergie « spécifique » destiné à une « énergie déterminée ».

C’est ainsi qu’une aide supplémentaire « bois » a été votée à la quasi-unanimité (218 voix contre 1) le 8 novembre de cette année. Comme l’avait fait l’Assemblée nationale ce même jour, le Sénat a adopté en première lecture ce mercredi le texte de la LRF 2022 incluant cet amendement.

Un chèque énergie destiné à l’achat de pellets et de bûches de bois

Ce chèque énergie bois vient corriger « l’angle mort » des ménages se chauffant, exclusivement ou non, au bois. Une consommation qui concernerait entre 3 et 7 millions de foyers, c’est-à-dire « environ un quart de la population » selon l’ADEME (Agence de la transition écologique).

Encouragée par l’Agence environnementale qui vise les 9,5 millions de foyers en 2023 et par le gouvernement qui a décrété l’interdiction des nouvelles chaudières au fioul, la ruée vers le bois a créé une augmentation des prix qui rattrape celle de l’électricité et du fioul à laquelle elle aurait dû pallier.

Désigné comme « soutien à l’achat de pellets et de bûches de bois », le chèque énergie bois vient en toute logique récompenser ce choix et compenser l’augmentation des granulés et du mètre cube (stère) de bois, qui ont respectivement grimpé de 30 et de plus de 50 % en seulement un an.

Quels sont les foyers concernés par l’aide ?

Ouvertement établi pour des raisons de rapidité et d’efficacité sur le modèle du chèque fioul inclus dans la précédente LRF, le chèque énergie bois est doté comme lui d’une enveloppe de 230 millions d’euros et pourrait être attribué « selon les mêmes critères d’éligibilité ».

Pour rappel, le chèque énergie fioul est distribué aux foyers dont le Revenu Fiscal de Référence par Unité de Consommation (voici comment calculer l’UC) est strictement inférieur à 20’000€ et son montant est de :

  • 100€ pour les ménages dont le RFR par UC est inférieur à 20’000€ (exemple : 1 personne seule au Smic sans enfant),
  • 200€ pour les ménages dont le RFR par UC est inférieur à 10’800€ (exemple : 1 personne seule au Smic avec au moins 1 enfant).

Toutefois, l’amendement précise une possible « modulation de l’aide en fonction du combustible et selon l’usage unique ou complémentaire du chauffage au bois » sans davantage de précision. L’ensemble du dispositif sera détaillé, comme les précédents, dans un prochain décret.

Ne ratez plus les offres !
Recevez-les par mail !

Par EchantillonsClub.com
5/51 avis

Ecrire un commentaire

En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Revenir en haut de la page